Eglise de Scientologie de Bordeaux

Connaissez-vous vous-même — Connaissez la vie

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Catastrophe de l’A320 : la psychiatrie démasquée

Envoyer Imprimer PDF

L’intolérable catastrophe de L’A320 commence à dévoiler ses secrets.

(www.scientologie-espace-presse.fr)

Mais est-ce bien un secret ?

Depuis des années, les membres de l’Eglise de Scientologie alertent les médias, les collectivités au sujet de la plus que douteuse autorité des psychiatres en matière de comportement humain. Combien faudra-t-il encore de catastrophes pour qu’enfin l’incapacité de cette pseudo-spécialité soit reconnue et écartée de toutes affaires touchant à la compréhension de l’homme ?

Le 14 décembre 2012 un jeune homme a ouvert le feu dans l’école élémentaire Sandy Hook à Newtown aux Etats-Unis. Au total 20 enfants et 6 adultes ont été tués. Le tireur s’est ensuite suicidé. Le meurtrier de Newtown était suivi par un psychiatre et recevait un traitement.

Le 20 avril 1999, deux étudiants ouvrent le feu dans le lycée Columbine dans le Colorado. Ils tuent 13 personnes avant de se suicider. Les deux adolescents avaient pris un traitement psychiatrique.

Le 16 avril 2007 en Virginie, un étudiant tue 32 personnes et se suicide dans un campus universitaire. Il avait fait un séjour en hôpital psychiatrique où il avait reçu des traitements.

Les Etats-Unis connaissent un lourd passé de fusillades dans les écoles, toutes aussi meurtrières les unes que les autres. Mais en regardant de plus près, on se rend compte que les auteurs de ces tueries avaient presque tous un passé psychiatrique.

Aujourd’hui l’histoire se répète.

Il s’agit ici de pseudo-spécialistes du mental humain qui ont laissé un individu, pris en charge par leurs services, en vue de le guérir en lui administrant des médicaments totalement incompatibles, alors qu’il avait la lourde responsabilité an tant que pilote d’avion d’assurer le transport de passagers, de vies humaines.

L’Eglise de Scientologie en soutenant des associations comme la CCDH s’élève contre cette fratrie irresponsable qui, de façon ouverte ou masquée, infiltre les entreprises, les organismes sociaux et les institutions républicaines, et qui conduit à ce genre d’évènement tragique.

Leurs infiltrations dans la presse et dans le monde politique sont si importantes, leur influence si vaste, leurs déclarations publiques et activités sont si différentes de ce qu’ils impriment pour eux-mêmes qu’ils remplissent toutes les conditions d’un groupe d’intérêts particuliers. Ce triste évènement devrait être le déclencheur d’une mise à l’examen des réelles activités et résultats de la psychiatrie avant de continuer à les autoriser à entrer en contact avec nos enfants, nos entreprises et nos institutions.

Depuis les années 60, Ron Hubbard a dénoncé les dangers de cette institution et son travail de sape des valeurs morales et constitutionnelles de la société. On pourrait aujourd’hui reprendre ces paroles pour interpeller nos gouvernants :

« Une preuve est une preuve. La justice est la justice. N’y a-t-il aucun responsable là-haut, dans la stratosphère du gouvernement ? »

Pour plus d’information consultez http://www.ccdh.fr/

Contact presse: 01 5333 5209

Vous êtes ici : CCDH Nos Actions Catastrophe de l’A320 : la psychiatrie démasquée