Eglise de Scientologie de Bordeaux

Connaissez-vous vous-même — Connaissez la vie

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Manifestation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme à Bordeaux la 25 Juin 2010

Envoyer Imprimer PDF

Paris, le 29 juin 2010

;La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme a organisé une manifestation le vendredi 25 juin à Bordeaux pour protester contre un congrès psychiatrique sur l'hyperactivité visant à mettre nos enfants sous camisole chimique.

Une quarantaine de manifestants se sont réunis vendredi dernier place de la Victoire à Bordeaux pour protester contre le premier congrès de langue française de psychiatrie consacré à l'hyperactivité. Ce congrès réunissait 600 psychiatres dans le but de dépister au plus tôt ce soi-disant trouble mental chez les enfants français.

Les manifestants dénonçaient le fait que la psychiatrie est une pseudo science et n'apporte aucune preuve scientifique à ses diagnostics. L'hyperactivité ne repose sur aucune preuve objective et ne peut donc pas être considérée comme maladie mentale.

La psychiatrie propose un traitement pour cette "maladie". Le traitement est médicamenteux, par le stimulant Ritaline, et consiste à donner à des enfants à partir de 6 ans des psychotropes ayant de lourdes conséquences.

15 000 enfants français prennent de la Ritaline. Ce psychotrope entraîne une dépendance et des effets secondaires tels que des vertiges, des convulsions, des hallucinations ou encore des idées suicidaires.

Il est très dangereux d'administrer ce médicament, et encore plus à un enfant.

Le congrès était soutenu par un laboratoire pharmaceutique. Cela démontre bien l'intérêt des psychiatres à diagnostiquer de plus en plus d'enfants comme étant hyperactifs. Ils ne font qu'étiqueter en tant que maladies mentales des comportements humains, afin de prescrire toujours plus de médicaments

La CCDH s'oppose au dépistage des maladies mentales chez les enfants français, car cela pourrait aboutir à mettre les prochaines générations sous camisole chimique, et ce depuis le plus jeune âge.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme existe en France depuis 1974 pour dénoncer les abus dans le domaine de la psychiatrie. L'association est contactée tous les jours par de nombreuses victimes de la psychiatrie et de ses traitements.

 

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .


Vous êtes ici : CCDH Nos Actions Manifestation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme à Bordeaux la 25 Juin 2010